• A notre naissance, nous sommes au point mort. Avec le temps on recopie le caractère de nos parents, mais il n'y a pas grand chose. Puis je crois que, avec l'éducation de nos parents et notre entourage, on est poussé a contester la société... ou pas!

    Pour contester cette société il existe plein de manières, et plein de mouvements, qui sont dans le fond identique (écoutez du Punk, du Rap ou du Reggae, dans le fond ils disent la même chose, et s'expriment par les fringues et la musique). Et c'est là qu'implique un choix: que faire pour montrer que cette société elle est toute pourrie? A quoi est ce que je veux ressembler? Qui suis je réellement?

    C'est là qu'intervient la crise d'identité, le milieu social et l'entourage, et finalement c'est tout ça qui va faire que l'on choisit un mouvement plutôt qu'un autre. Puis que l'on se penche dessus.

    Ce qui est inné, c'est cette envie de s'exprimer, de critiquer, de faire avancer (ou en tout cas, je pense que ça vient assez tôt).

    Ce qui est acquis, c'est avec le temps, la compréhension d'un mouvement, auquel on s'identifie.

    votre commentaire
  • Le gothique c'est de la musique (Deathrock, Batcave, Post punk, EBM, Indus...). Chaque branches dégagent un ambiance, et les looks, sont des intermédiaires pour ces ambiances. Ainsi on peut en observer plusieurs:

    Gothique lolitas: Moi: "Dans le genre cucul la praline, je crois qu'il n'y a pas pire. Ce look n'évolue pas, il n'y a aucun éléments culturels, aucunes revendications, rien!"

    Aerith qui monte sur ces grands chevaux genre "touches pas aux japonais": 'il y a une contestation direct du monde adulte, le Japon ça n'est pas la france, la bas c'est vraiment "travailles ou crèves, il n'y a pas vraiment de retraite etc (d'ailleurs c'est souvent qu'on voit des vieilles personnes balayer les rues ou vendre des journeaux car ils n'ont pas de quoi vivre) bref le look gothique lolita prône un retour a l'enfance, un retour aux sources, ils contestent tout simplement la societé actuelle."

    Batcave: c'est le début de la vague gothique, un savant mélange entre le Punk et le Goth. Très libre, il est facile à habiller puisque basé sur le DIY. L'on peut se permettre créativité et ambiance chaotique. Culturellement, il y a la présence d'éléments militaires (casquette, camouflage, rangers), de tissu animal, et élément punks (perfecto). Il représente la décadance, il s'affiche ouvertement contre la société de consommation puisque le Batcave crée ses fringues (ou les abime).

    Médiéval/Romantique: visuellement très agréable. La présence de corsets rappelle la souffrance endurée par les femmes. Ce look rappel soit, le 19è siècle, les aristos, qui vivaient bien souvent dans l'abondance, la décadence, et le je m'en foutisme du peuple (je ne prétends pas que ça a changer, ne prenez pas peur), soit l'époque médiévale très sombre, et là pas besoin de détailler.

    Cyber goth: il pose la question du futur, toutes ces questions que l'on refoule: environement, aliénation, société de consommation, pollution, anorexie, la relation de l'Homme face à la machine. C'est un look très critique, et visuellement très agréable! 

    A noter que les éléments militaires sont à interpréter ironiquement. Le look Visual Kei s'est notament inspiré du gothique, il ne fait pas parti du mouvement, et enfin, allez au delà des apparences, ne réduisons pas des personnes à leur look!

    Pour plus de plaisirs: http://dead-charlotte.blogg.org (blog sur l'esthétique gothique).


    5 commentaires
  • Et ben, même que c'est pas vrai!


    3 commentaires
  • Les gothiques sont de jeunes adolescents, tout de noirs vêtus. Ils sont bien souvent sataniques. Ils écoutent Marylin Manson et finissent, bien souvent, par se suicider...

    Laissez moi rire!

    Le mouvement gothique prend naissance dans les années 70-80, après le mouvement Punk brutal. On l'appel alors le mouvement New Wave (nouvelle Vague). L'impulsion est donnée par des groupes tel que The Cure, The Sisters of Mercy ou bien New Order.

    Le mouvement, a, par la suite, été qualifié comme étant "gothique" ("étrange","barbare") par des journalistes pour désigner la musique New Wave.

     

     

     

     I) La musique

    Le plus important, dans le mouvement gothique, c'est la musique. Non, la musique goth ce n'est pas du métal, mais de la New Wave, Cold Wave, Dark Wave, Post Punk, Indus et EBM (electronic black métal). La musique est l'élément fondateur du mouvement, car il met l'ambiance et permet de comprendre le mouvement. Je vous encourage à aller sur des forums goths où les artistes sont en abondance.

    Evidemment, ces musiques sont des musiques de prédilection, les goths écoutent bien d’autres choses tant que c'est bon!

     

     I) L'apparence

    À l'origine, la plupart des groupes, n’avaient pas de look particulier. Ils étaient « Old School ».

    Puis, on voit apparaître un look  issus du punk, en plus sombre tout de même : crête noir en pétard, vêtements déchirés, maquillage sombre… De nos jours, les influences sont diverses : romantique, cyber, batcave, mais certains disent que ces influences proviennent du métal.

    Pour moi, il n’y a pas de « mode gothique ». Je dirais même qu’il faut trouver sa propre voie, faire ressortir l’univers que l’on ressent, quitte à coudre ses propres vêtements.

     

     II) L'art et l'univers

    Comme nous l'avons vus, ce mouvement est à l'origine un mouvement musical.  Ceci dit, il est présent dans d'autres domaines tel que la littérature, l'image, voir le cinéma.
    Le mouvement est donc associé à un univers, une ambiance. Les gothiques, comme les punks, refusent les valeurs de la société, ainsi que ses normes et son devenir.  En effet, ce sont des êtres vivant en société et, toute société a toujours une facette dégradée, noire et abjecte que les medias refusent quasi-systématiquement de montrer. Le goth va sublimer cette noirceur pour en tirer quelque chose de Beau. Ainsi le noir, couleur usuelle du deuil et de la tristesse, dans nos sociétés occidentales, est mis en avant. Les sons lourds et lancinants des musiques d'inspiration gothique nous rappellent ces mélopées funèbres de jadis ou ces bruits industriels, que l'on tente de cacher habituellement. Les goths ne se sentent pas mal par rapport à l’idée de la Vie, mais par rapport à la société.

    Cela dit, il faut briser un tabou : oui, le mouvement gothique est élitiste. Elitiste ne signifiant pas que seule une élite à le droit de se prétendre membre de cette communauté, mais qu'à force de travail, d'étude et de réflexion sur certaines valeurs, on parvient à percevoir la réalité de ce mouvement. Mais cette communauté n'a pas de règle, pas de leader, pas de bible. Elle n'est donc pas une secte ou une religion. Elle est seulement un idéal.


    6 commentaires